Fantômes ou Echos

Dans une mesure par réflectométrie, les réflexions de Fresnel sur les connecteurs peuvent être à l’origine de fausses images appelées aussi images fantômes.

Il s’agit de faux événements dus au principe de mesure et qui ne sont pas préjudiciables à la qualité de la liaison.

Le cas le plus courant est celui d’une liaison présentant un connecteur d’entrée fortement réfléchissant. L’onde de mesure est réfléchie sur le connecteur d’entrée (pic P1) et l’énergie lumineuse renvoyée va se réfléchir à nouveau sur le connecteur d’entrée du réflectomètre. Cette énergie réfléchie se comporte elle-même comme une source vis-à-vis de la cause qui lui a donné naissance, se réfléchit à nouveau sur le connecteur d’entrée et ce deuxième écho est interprété par le réflectomètre comme un événement situé à la distance double. On observe alors une nouvelle image due à P1 qui est une image fantôme P2, située à une distance double. Une caractéristique de ces «faux événements» est qu’ils ne sont associés à aucun affaiblissement.

 

* Source C.R.E.D.O.

error: Content is protected !!