Dans le cas où une fibre est câblée, il peut y avoir contrainte physique entre la fibre et les éléments constitutifs du câble, ce qui peut entrainer des micros courbures. Par micro courbures, on entend une perturbation géométrique de faible amplitude, mais qui se répète le long de la fibre avec une période de quelques millimètres. Cette perturbation change l’angle de propagation de la lumière et provoque des couplages de modes c’est-à-dire des transferts d’énergie entre modes qui peuvent alors induire des pertes d’énergie pour les modes d’ordre élevé. La sensibilité d’une fibre aux micros courbures est principalement en fonction des diamètres de coeur et de gaine ainsi que de son profil d’indice.